×

Avertissement

Échec de la suppression de 10e24ed188f68f11418d219e9f50df94.css

Échec de la suppression de 10e24ed188f68f11418d219e9f50df94.css

Échec de la suppression de 29dd414a06110427c2b796c2a7370df4.css

Échec de la suppression de 29dd414a06110427c2b796c2a7370df4.css

Échec de la suppression de 8d2f8afaccdd65adedf1b61b12b71c32.js

Échec de la suppression de 8d2f8afaccdd65adedf1b61b12b71c32.js

Notre communauté de paroisses

À l’instar de la plupart des 767 paroisses du diocèse de Strasbourg, nos six paroisses sont regroupées dans une communauté de paroisses depuis septembre 2004. Ces six paroisses existent canoniquement depuis le XIXe siècle (Andlau, Bernardvillé et Reichsfeld, depuis 1802 ; Eichhoffen, depuis 1808 ; Itterswiller, depuis 1828, date à laquelle la paroisse a retrouvé une autonomie dont elle avait bénéficié en 1802 mais qu’elle avait perdue en 1808 ; Le Hohwald, depuis 1852). Tout en continuant de garder leur identité propre, elles sont appelées à mettre en œuvre une pastorale commune. Elles témoignent ainsi du charisme d’unité qui anime l’Église des baptisés.

Pour grandir dans cet esprit d’unité, nous nous sommes donné le nom symbolique de « Communauté de paroisses de l’Ungersberg à l’Andlau ». Notre point de repère est une montagne située à 901 m d’altitude, bien reconnaissable dans le paysage alsacien. La montagne est le lieu privilégié de la révélation divine dans la Bible. Avec l’Andlau, nous passons de l’amont à l’aval. Un torrent de montagne traverse une bonne partie de notre territoire, lui donnant une forte identité. Il rejoint la plaine à la hauteur d’Eichhoffen. Nous sommes marqués par ce rapport entre la montagne et la plaine. Nous sommes à l’intersection du haut et du bas, du large et du profond. Sainte Richarde est notre patronne. Elle a aimé ce lieu. Elle y a trouvé le repos dans le Seigneur. Dans le val d’Andlau, elle a fondé l’Éléon, une abbaye de chanoinesses inspirées par la Règle de saint Benoît (« Ora et labora – Prie et travaille ») et par une ordonnance du concile d’Aix-la-Chapelle (817), définissant la vie communautaire des femmes consacrées à Dieu.

Notre communauté de paroisses a été officiellement reconnue par le diocèse les 15 et 16 septembre 2012. Elle a à sa tête un curé, qui exerce, sous l’autorité de l’archevêque, la charge pastorale qui lui est confiée. Elle dispose d’une équipe d’animation pastorale (EAP), qui participe à l’exercice de la charge pastorale. Le conseil pastoral de la communauté de paroisses existe déjà depuis plus de huit ans. Il participe à l’élaboration des orientations et des impulsions pour le travail pastoral.

Le travail pastoral se fait en relation et en collaboration avec les responsables des structures d’animation du diocèse : le responsable, l’animateur et le conseil pastoral de la zone pastorale de Sélestat, les Services diocésains, les mouvements apostoliques et le doyenné de Barr.

Autant que possible, nous essayons de voir dans les situations pastorales nouvelles des appels à vivre l’Évangile aujourd’hui. Si parfois il nous semble être plus semeurs que moissonneurs, nous n’en espérons pas moins voir se lever la moisson.

Top